Nos vies sont parfois tellement centrées sur nous-mêmes qu’on en oublie d’interagir avec nos concitoyens. Daily Tous Les Jours, un studio de design sis à Montréal, vise à changer tout ça, en reliftant un espace urbain quelconque avec 21 balançoires.

Pour beaucoup, le passage à l’âge adulte implique l’abandon d’activités rigolotes qu’on adorait enfant. Dans le centre ville de Montréal, le projet 21 Balançoires vise à redonner un coup de jeune et d’insouciance aux passants. L’installation faite de 21 balançoires forme un instrument collectif géant où le mouvement de chaque balançoire déclenche une série de notes.

« 21 balançoires veut faire revivre l’enfant en chacun de nous », explique Melissa Mongiat, co-fondatrice de Daily Tous Les Jours, si on lui en demande un peu plus sur cette aire de jeu tout âge mais surdimensionnée rappelant l’esthétique du Bauhaus. « Si vous vous balancez seul, vous jouez solo ; si vous vous balancez ensemble, vous jouez en orchestre. »

« 21 balançoires veut faire revivre l’enfant en chacun de nous », explique Melissa Mongiat.
« 21 balançoires veut faire revivre l’enfant en chacun de nous », explique Melissa Mongiat.

Plus de mouvement dans l’espace public

21 Balançoires est le fruit d’une coopération entre Daily Tous Les Jours et la faculté des sciences de l’Université de Québec. En quête d’un lieu animé mais d’aspect quelconque, ils ont trouvé le terrain de jeu idéal juste à côté de l’opéra de Montréal et de la Faculté des sciences, où une large population diverse – travailleurs en transit, touristes, étudiants et sans-abri – se croise sur un trottoir pas très attractif près d’un axe routier majeur.

« Notre but était d’encourager le mouvement dans un espace public fixe en apparence et d’inspirer les passants à interagir et à œuvrer ensemble. » Car le projet 21 Balançoires fait naître des sourires, des encouragements, des petites conversations entre des inconnus. Et pas seulement entre ceux qui se balancent ! Entre ceux qui observent ou ne font que passer aussi.

21 Balançoires est le fruit d’une coopération entre Daily Tous Les Jours et la faculté des sciences de l’Université de Québec.
21 Balançoires est le fruit d’une coopération entre Daily Tous Les Jours et la faculté des sciences de l’Université de Québec.

Se balancer ensemble pour une expérience collective

Mongiat poursuit : « Nos projets nous permettent de cibler divers degrés d’engagement. Il existe plusieurs manières de s’investir. Avec 21 Balançoires, le degré d’engagement ultime est atteint lorsque les personnes se balancent de façon synchrone – ce que l’on tend à faire assez naturellement.

Le concept est simple, plus le mouvement des balançoires est coordonné, plus la musique est agréable. Ce qui, par voie de conséquence, attire plus de monde et permet davantage d’interaction – le principe conducteur de chacun des projets du studio de design en question.

« Nous souhaitons rassembler des gens qui ne se rencontrent pas d’habitude. Nous souhaitons générer toujours plus de partage communautaire au quotidien. Chaque projet est pour nous l’occasion d’impulser du mouvement dans un endroit fixe et de souligner l’intérêt de la coopération entre les êtres humains. »

Donner une chance aux gens de se rencontrer

De fait, l’espace public est le terrain de jeu de Daily Tous Les Jours. Mongiat explique : « Il faut absolument briser la glace pour que les habitants puissent créer quelque chose de magique ». Aucun doute que ces 21 Balançoires nous aident à nous ouvrir les uns aux autres, à l’appui de l’une des plus vieilles astuces : des notes de musique créées et vécues ensemble.

À propos, l’une des sources d’inspiration de cette agence n’est autre que le philosophe américain Michael Sandel. Selon ce dernier, la démocratie ne requiert pas une égalité parfaite, mais que tous les citoyens partagent une vie commune. D’après Sandel, les gens de tous les milieux et de tous les statuts sociaux devraient avoir la possibilité de se rencontrer dans la vie de tous les jours.

Un objectif ambitieux, servant une vision de grande ampleur, qui ne manque pas de faire fleurir les initiatives locales. À l’instar de ce projet montréalais, où – tout du moins sur ses 21 balançoires – tous les participants sont égaux.

Toutes les images (en-tête y compris) : Daily Tous Les Jours