Florence la créative foisonne de jeunes artisans qui perpétuent l’esprit de cette ville millénaire. La blogueuse Georgette Jupe les connaît tous – ou presque. Aujourd’hui en smart forfour, elle nous entraîne à leur rencontre et nous offre une vision personnelle des ruelles et panoramas de la capitale toscane.

Le conseil de Georgette Jupe pour déstresser ceux et celles qui arrivent : en matière d’exploration florentine, tout a déjà été déniché. Originaire du Texas, la jeune femme avoue qu’il lui arrive encore de se sentir un peu touriste parfois. Sa curiosité et son amour pour la cité italienne nourrissent son blog Girl in Florence. Zoom sur d’anciennes façades et d’étroites ruelles depuis une smart forfour rouge cadmium, la fameuse quatre places spacieuse, modulable et toujours incomparablement citadine, et place aux protagonistes du blog de Georgette ! 

Ciao Georgette et merci pour ton temps. Comment profites-tu de la ville si tu travailles depuis ton ordinateur ?
Georgette Jupe : Mon job ne se cantonne pas à la rédaction. Je vais au devant de la ville, découvre ses magasins, retrouve des amis et vais manger des glaces. La sociabilité est une qualité. Dans la vraie vie autant qu’en ligne.

Taillons la route alors ! Où nous emmènes-tu pour commencer ?
Georgette Jupe : Quand je suis en mode exploration, je commence par un café. Le type d’endroit qui fédère les habitants. Ditta Artigianale va bien au-delà de l’espresso traditionnel. Il entretient la culture du café contemporain. Tu décides des grains de café à moudre et le design vaut la peine de s’asseoir et de prendre son temps. La nuit, il se transforme en bar avec l’un des meilleurs services de la ville.

Georgette Jupe en smart forfour

smart forfour dans les rues de Florence

Ton blog fait le portrait de gens fascinants. À ton avis, qu’est-ce que cette ville a d’unique ?
Georgette Jupe : Tu rencontres partout des gens qui travaillent avec leurs mains, des habitants avec un riche passé. Aqua Flor par exemple est une parfumerie artisanale située dans un palais du 16e siècle dans le quartier de Santa Croce. Tes narines le sentiront avant même d’y arriver. Dans cet écrin olfactif, j’ai l’impression de remonter dans le temps. Dans le laboratoire au sous-sol, ils composent toutes les fragrances et organisent même des ateliers de création de parfum.

smart forfour garée à Florence
Boutique Aqua Flor de l’extérieur
Boutique Aqua Flor à l’intérieur
Flacons alignés sur les étagères d’Aqua Flor

Bon et pour manger… que proposes-tu ?
Georgette Jupe: Un bel endroit pour la pause déjeuner, au cœur de Sant’Ambrogio, c’est Semel, sans aucun doute. C’est petit, mais très florentin. Ils n’utilisent que des produits de saison, en provenance directe du marché. Essaie le sandwich au pain campagnard anchois-orange-fenouil, il est délicieux.

Tu as découvert des spécialités locales ?
Georgette Jupe : Le lampredotto est un plat florentin traditionnel, préparé à partir de caillette de bœuf. C’est un plat paysan, attribué à la catégorie « cucina povera » ou cuisine pauvre, souvent servi sur les étals ou les charrettes. Chaque étal a son propre style. Il Trippaio di San Frediano sur la Piazza dei Nerli est mon préféré, pour son style décontracté.

Passant florentin devant une smart forfour

Qui d’autres aimerais-tu nous présenter ?
Georgette Jupe : Et si nous passions à Officina Nora ? C’est un espace de coworking et de joaillerie exceptionnel situé dans le quartier branché d’Oltrarno. Il a ouvert en 2014 à la place d’un ancien garage. Leurs créations ne cessent de m’impressionner. Au contraire des marques traditionnelles et des échoppes de bijoutiers installés sur le Ponte Vecchio, les foyers de créateurs comme Officina Nora sont vraiment à la pointe de l’innovation. Ils travaillent avec des techniques traditionnelles certes, mais les enrichissent d’idées nouvelles. Cet état d’esprit m’a convaincue d’habiter ici ; je voulais évoluer dans ce milieu.

Espace de coworking et de joaillerie, intérieur
Bagues sur plateau en velours
Joaillerie forgée au chalumeau
Femme en train de disposer des bijoux

As-tu remarqué une demande à la hausse pour les produits durables ?
Georgette Jupe :
 Sans aucun doute. Florence fait partie de ces villes où les légumes frais d’exploitants locaux peuvent être livrés à ta porte. Le Mercato di Sant’Ambrogio vend des produits frais de la région et des fromages abordables tous les matins. Les Italiens sont très fiers de leur nourriture, de leur caractère durable et saisonnier.

Trafic florentin

N’as-tu pas envie de quitter l’ébullition du centre-ville parfois ?
Georgette Jupe : Oh si ! Alors je me rends sur un promontoire panoramique appelé San Miniato al Monte. C’est l’un des plus hauts points ennobli par une basilique millénaire. De là, tu vois toute la ville, c’est magnifique. Il y a un cimetière monumental où reposent plein de gens célèbres comme le créateur de Pinocchio. Les routes autour aussi sont jolies, elles sont bordées d’arbres et c’est l’idéal pour marcher loin de la foule.

Le soleil de l’après-midi darde ses rayons entre les cyprès. Notre smart forfour rutile et trace entre les collines surplombant Florence. Le long de la route serpentine, nous laissons l’air estival nous envelopper grâce à la capote repliée. Rien de mieux à l’instant que la playlist smart Spotify open FOR summer. Les allées aux façades chamarrées sont inondées de chaleur. Les rues débordent de vie.

Vue panoramique de Florence

Et si on s’offrait une friandise ?
Georgette Jupe : Allons prendre une glace ! My Sugar est une gelateria d’un nouveau genre dans le quartier très mouvementé de San Lorenzo. Ils sont vraiment passionnés par leur métier et j’adore ça ! L’un des propriétaires, Alberto, est Florentin jusqu’au bout des ongles. Il a travaillé dans l’industrie du cuir pendant plus de dix ans avant de se lancer dans cette aventure risquée qu’est le commerce de glaces dans un quartier déjà plein de gelaterias. J’éprouve un grand respect pour eux. Ils se sont fait une telle réputation que même le New York Times a parlé d’eux. Je suis heureuse quand les gens reçoivent l’attention qu’ils méritent.

Et maintenant, où nous détendre de cette journée bien remplie ?
Georgette Jupe : Je conseillerais la minuscule Pitti Gola e Cantina. C’est juste en face du Palais Pitti. Pitti Gola ne sélectionne pas que des vins toscans. Ça me plait justement qu’un bar choisisse de petits exploitants et en parle avec passion. Leurs plats sont absolument succulents, des burrata aux pasta maison. Bien sûr, après un verre de vin, je laisserai la voiture au parking.

Aperitivo à Florence avec Georgette Jupe

C’est qu’on a fait du chemin aujourd’hui… que signifie « mobilité urbaine » pour toi ?
Georgette Jupe : Dans une ville comme Florence, c’est carrément avantageux d’avoir une petite voiture. De nos jours, les gens font plus attention à la question du stationnement et aux véhicules électriques. La smart est géniale. Les services de partage de voiture comme car2go avec la smartfortwo fonctionnent bien ici. Pour mon travail, c’est particulièrement important de voyager de A à B sans encombre.

La musique rend la conduite plus sympa. Tu as un tube favori ?
Georgette Jupe : Ah, Cheerleader d’OMI était sur la playlist de mon mariage. J’adore le caractère léger de cette chanson. Elle me met de bonne humeur quand je suis en route. D’une certaine façon, ça me relie États-Unis, et ça détend. J’aime bien découvrir la musique du moment sur Spotify, j’ai récemment découvert la nouvelle smart Spotify playlist qui convient super bien à la conduite en ville.

une smart roule dans Florence devant l’Arno

Arrivée à Florence il y a plus de dix ans, Georgette Jupe s’est dit qu’il fallait garder une trace de sa vie en Toscane. Dans son blog à succès, Girl in Florence, la native du Texas aborde des sujets très variés : vie quotidienne, alimentation, shopping, designers, artisans et tous les gens qui forgent le caractère unique de cette ville. Également éditrice d’ITALY Magazine, Georgette élabore des stratégies réseaux sociaux pour un portefeuille de clients. Elle habite dans le centre animé de Florence avec son mari Nico et son chien Ginger.

Secrets d’initiés à Florence :

Café :
Ditta Artigianale
Via dei Neri, 32R, 50122 Florence
www.dittaartigianale.it

Boutiques d’artisanat :
Aqua Flor

Via Borgo Santa Croce, 6, 50122 Florence
www.florenceparfum.com

Officina Nora
Via dei Preti, 4, 50125 Florence
www.officinenora.it

Se sustenter :
Semel
Piazza Lorenzo Ghiberti, 44, 50122 Florence

Il Trippaio di San Frediano
Piazza dei Nerli, 50124 Florence

My Sugar
Via de’Ginori, 49, 50123 Florence
My Sugar on Facebook

Pitti Gola e Cantina
Piazza de’ Pitti, 16, 50125 Florence
www.pittigolaecantina.com

Sant’Ambrogio Market
Piazza Lorenzo Ghiberti, 45, 50122 Florence

Point de vue :
San Miniato al Monte

Via delle Porte Sante, 34, 50125 Florence
www.san-miniato-al-monte.com