Avec la nouvelle smart electric drive, smart électrifie l’intégralité de sa gamme et pose les jalons d’un avenir durable. Dans le cadre de la formation Global Training Experience, plus de 2 300 concessionnaires et conseillers service smart ont découvert les nouveaux modèles. Le cerveau derrière cette formation-événement s’appelle Dorothea Rombach du Mercedes-Benz Global Training.

Deux smart fortwo electric drive, une rouge et une jaune, sur une place à Valence
Une matinée radieuse à Valence.
Dorothea Berner au téléphone avec la mer en arrière-plan
Toujours avoir l’œil : Dorothea Rombach.

Devant le style futuriste du Veles e Vents, on se dit que l’architecture de l’édifice niché dans le port de Valence donne le ton. Et pourtant l’architecte-star David Chipperfield a conçu un pavillon ultra-fonctionnel axé sur l’expérience de vie. Exactement comme la nouvelle smart electric drive, une citadine idéale à la conduite des plus flexibles, un exemple de mobilité propre. Tout récemment, des milliers de concessionnaires smart du monde entier ont fait l’expérience, rapprochée et derrière le volant, des avantages des smart fortwo et smart forfour électriques. Durant la Global Training Experience (GTE) ils ont collecté des impressions véritables et sensorielles ainsi que tous les détails techniques sur les nouveaux modèles. 

Le pavillon Veles e Vents à Valence avec un slogan smart en façade
Le pavillon Veles e Vents dans le port de Valence.
smart electric drive noire devant le pavillon à la fois centre des congrès
Rétroviseur de la nouvelle smart electric drive
Vue élargie sur le port de Valence depuis le pavillon

Madame Rombach, la Global Training Experience informe en profondeur les concessionnaires sur la smart electric drive, sûrement l’e-véhicule le plus dans l’air du temps.
Dorothea Rombach : J’ai eu un grand sourire et la certitude que l’énormité du travail engagé pour ce produit en valait la chandelle. La clientèle peut se réjouir à l’idée d’un bolide urbain des plus réactifs ! La marque accueille ainsi un nouvel argument clé de vente particulièrement important tout en restant fidèle à ses valeurs. La smart electric drive, c’est la citadine parfaite – naturellement électrique !

Une smart noire et verte devant le Veles e Vents
La nouvelle smart electric drive attend des conducteurs curieux.

Afin de communiquer cette expérience unique aux concessionnaires smart, la marque a invité des milliers de collaborateurs internationaux à Valence. Quelle est l’envergure d’un tel défi logistique ?
Dorothea Rombach : 
La GTE est l’un des formats d’apprentissage Daimler où nous rassemblons des concessionnaires de tous les pays sur un campus conçu à cet effet. À Valence, nous avons travaillé avec 140 véhicules et formé, en l’espace de 4 semaines, 2 300 concessionnaires et conseillers service environ en provenance de 20 pays. Nous avons mis tous ces gens en contact avec nos experts, les produits et les pièces d’exposition – un défi considérable qui a aussi ses côtés gratifiants.

Alignement de smart fortwo et forfour de couleurs diverses
Vision brillante et rutilante.
Formation à la vente selon smart
Tout le succès réside dans une bonne organisation.

Trouver un dénominateur commun à tous les marchés smart ne paraît pas aisé. Où et quand commence le travail pour mettre un tel projet sur pied ?
Dorothea Rombach :
 Je me suis penché sur le planning de la GTE Valence dès septembre 2016 et le travail de réflexion au concept a commencé à mon bureau. Mais j’ai mené au préalable plusieurs entretiens avec les managers de produit, les formateurs et les concessionnaires. Je me renseigne auprès des pays participants, notamment sur leurs attentes et besoins quant à l’événement.

Dorothea Rombach au travail avec une collègue
Dorothea Rombach travaille en étroite collaboration avec toute son équipe.

Mais comment aborder et concilier tous ces desiderata ?
Dorothea Rombach :
 Le défi immense réside en effet dans l’élaboration du bon mix et nous y travaillons tous les jours. Pour cela, il nous faut nous accorder à l’avance et c’est justement ce qui me passionne. Si les managers de produit ont besoin d’être renseignés sur des thèmes en particulier, les formateurs souhaitent de bonnes méthodes de formation tandis que les participants veulent tirer le meilleur de l’événement sans en ressortir écrasés.

Dorothea Rombach en réunion
Entretien avec Dorothea Rombach.

 

Depuis les baies vitrées du Veles e Vents, on voit la Méditerranée scintiller dans la lumière du matin. La formation est lancée, tous les groupes sont très occupés aux diverses stations. C’est au plus tard près le premier essai que les participants se mettent à discuter avec entrain des divers avantages de la nouvelle palette de smart electric drive : une mobilité urbaine dépourvue d’émissions locales, une conduite plaisir exceptionnelle grâce à un couple élevé lié à l’e-moteur et une agilité épatante.

La biplace smart fortwo et la quatre-places smart forfour sont déjà disponibles en version électrique. La smart fortwo cabrio, le seul cabriolet électrique au monde de sa classe, sera lancé sur le marché en été. 

Une smart rouge sur le port
Rutilante : une smart forfour electric drive sur le port.
Les participants à la Global Training Experience marchent sur un parking à Valencia
Les participants entrent sur le campus.

Peut-on décrire avec des mots la sensation de conduite d’une smart electric drive? Ou faut-il en faire l’expérience soi-même ?
Dorothea Rombach :
 L’expérience personnelle est effectivement irremplaçable. C’est pourquoi nous invitons les concessionnaires à tester le véhicule à l’envi. Valence a cela de particulier que nous n’envoyons pas les participants en balade à la queue-leu-leu. Ils bénéficient d’une marge de manœuvre bien différente des programmes d’essai habituels. On leur donne à découvrir l’autonomie en ville du véhicule autrement. L’un de nos modules concerne la comparaison avec la concurrence, comment roulent les autres marques ? Les concessionnaires peuvent ainsi faire des comparatifs avérés en vue de conseiller le client. Mais attention, il s’agit d’être juste et à l’écoute du parc automobile actuel. C’est pour cette raison que nous y consacrons un tiers de la formation.

une smart noire garée devant une architecture moderne à Valence
À la découverte d’une ville impressionnante.
Concessionnaire participant au congrès smart
Volant smart
Fresque de streetart à Valence
Plan rapproché d’un phare smart
Conduite d’essai d’une smart dans une ruelle de Valence
Vue intérieure d’une smart
Vue d’une smart rouge dans un rétroviseur
Une smart rouge testée à Valence
Une smart devant une fresque graffée à Valence
Logo smart
smart vue de derrière dans une ruelle de Valence, entre deux murs chargés de street art

Outre les impressions de conduite, quels sont les aspects théoriques abordés ?
Dorothea Rombach : 
En plus du savoir théorique, nous avons mis en place une station où l’on répond aux questions de la clientèle sur les aspects pratiques comme faire le plein. Comment recharge-t-on un véhicule électrique ? Quelles sont les possibilités offertes par une borne murale aussi appelée Wallbox ? Comment se servir et payer aux bornes publiques ? La formation aborde ces aspects pratiques tout en essayant de sensibiliser les concessionnaires aux offres et structures mises en place dans leurs pays.

Avec la nouvelle smart electric drive et les services smart ready to, smart a assis sa position de pionnier dans le domaine de la mobilité urbaine. Qu’est-ce que cela vous fait de participer à cette période riche en innovations ?
Dorothea Rombach :
 smart pense avec un temps d’avance. Au sein du grand groupe Daimler, smart fait figure de pionnier avec toute sa gamme électrifiée et surfe avant même que la vague ne déferle. Ma participation a quelque chose de passionnant. Quand je pense que l’e-mobilité se propage peu à peu et que nous sommes déjà à fond dedans, je me dis « Génial, nous sommes des pionniers ! ».

Sur une baie vitrée donnant sur la ville de valence, on lit "being visionary" (être visionnaire en anglais)
smart est conscient de son rôle visionnaire.

La formation repose de plus en plus sur les outils multimédias, à l’appui d’essais virtuels par exemple. Quelle est l’importance de ces outils numériques ?
Dorothea Rombach :
 Avec nos événements, nous nous posons en repère pour nos équipes de ventes, en introduisant la transition numérique et ses transformations au quotidien. Nous avons par exemple conçu une application téléchargeable sur smartphone, mettant à disposition le contenu de la manifestation et du lieu. Pendant la soirée d’inauguration, les invités ont pu faire l’expérience d’un essai virtuel dans Valence. Munis d’un casque de réalité augmentée, ils ont rencontré le chef de produit Rouven Remp et parcouru les boulevards bordés de palmiers mais aussi les ruelles étroites, tout cela depuis le siège de la salle d’inauguration !

Essai d’une smart à Valence en portant un casque de réalité augmentée
Les participants effectuent un essai virtuel.
Dorothea Rombach tient un casque de réalité augmentée
La Global Training Experience a mis l’accent sur les nouvelles technologies.
Jeux sur appli smart
Un participant à la formation porte un casque de réalité augmentée
Global Training Experience : congrès smart à Valence
Vue d’un smartphone avec une appli smart

Et la joie de vivre selon smart, est-elle perceptible sur le campus de formation ?
Dorothea Rombach :
 Oh oui, l’ambiance détendue est pour nous de la prime importance. Cette année nous avons combiné des méthodes d’apprentissage par la découverte et de gamification. On a donné des petites énigmes et missions à résoudre avec des tablettes ; les participants pouvaient s’y adonner en solitaire et au volant. D’autres détails ont fait notre vie plus belle : comme la venue d’un DJ pour animer la smart forgig durant la pause-café. Vive l’apprentissage-plaisir !

Dorothea Rombach appuyée à une smart verte
Dorothea Rombach se réjouit de la réussite de l’événement.
Baie vitrée donnant sur la ville, comportant un logo smart electric drive
Soleil couchant sur Valencia.