Membre de l’unité DigitalLife@Daimler, l’ingénieur Ludwig Maul ouvre la voie vers l’ère numérique pour les 280 000 employés Daimler. Dans sa boîte à outils : de la créativité, des briques Lego – et des super pouvoirs. Nous avons rencontré le pro du numérique après sa conférence donnée à la house of smart à Austin, Texas, dans le cadre du festival SXSW.

Ludwig, pourrais-tu nous présenter DigitalLife@Daimler ?
Ludwig Maul :
 DigitalLife est une approche créative visant à convaincre les 280 000 employés Daimler à la transformation numérique. Cette initiative les informe sur les tendances actuelles et leur donne les moyens de participer à la transition avec leurs propres idées.

Ta mission consiste donc à convertir une grande société prospère au riche passé. Une mission culturelle relevant de la gageure…
Ludwig Maul :
 En effet, mais cette transformation s’inscrit dans des changements sociaux plus vastes connus de tout le monde. Nous ne nous contentons pas d’étudier les tendances, notre mission consiste aussi à souligner leur sens dans notre vie de tous les jours et à les valoriser. Nos produits, services et chaînes de valeur s’ancreront de plus en plus dans l’univers numérique. Donc on se demande ce que cela signifie vraiment et dans quel sens le vent tourne. Nous voulons inviter tout-un-chacun à trouver des solutions, par le biais de rencontres comme les ateliers créatifs, les hackathons et la création d’une communauté de conceptualisation en ligne.

L’ingénieur Ludwig Maul joue avec deux modèles de smart en Lego
Ludwig Maul croit au pouvoir des Lego pour déclencher de nouveaux processus.

Pourrais-tu nous en dire plus sur la journée DigitalLife que vous organisez ?
Ludwig Maul :
 Le Daimler DigitalLife Day est une manifestation annuelle touchant plus de 500 employés motivés. La première journée a eu lieu en 2015. Nous y présentons de nouveaux appareils recourant à l’intelligence artificielle et aux commandes vocales (divers appareils ménagers connectés ou portables) afin de montrer de quoi l’électronique est déjà capable dans le domaine de la consommation et de mettre l’accent sur le potentiel du passage au numérique. Nous voulons aussi montrer aux participants comment jouer un rôle crucial au sein de la société en se faisant des acteurs de la transformation. Tout le monde ne pense pas être capable de faire la différence, mais à DigitalLife, nous donnons à tous l’attention et l’occasion d’être un créateur d’opportunités pour la société. Nous pensons qu’inciter un peu ne fonctionne pas dans un environnement créatif. Il faut au contraire piquer la curiosité.

Portrait de l’ingénieur DigitalLife@Daimler Ludwig Maul pendant le festival SXSW
Toujours prêt à faire de nouvelles expériences : Ludwig Maul.

Durant l’événement DigitalLife, les employés ont l’occasion d’exposer leurs propres idées sur le podium. Certaines sont même devenues des produits…

Ludwig Maul : Tout à fait. Les exposés sont le moment que je préfère. Nous venons justement de mettre en pratique l’idée lauréate de 2015, c’est une application appelée pacTris qui aide à faire ses courses. L’appli vous dit ce qui entre dans le coffre de votre smart et comment y ranger ses divers achats. pacTris est désormais disponible pour iOS et tous les modèles smart.

C’est un exemple génial pour illustrer le rôle pionnier de smart dans la transition numérique !
Ludwig Maul :
 Il nous faut des modèles, il est primordial de toujours avoir une preuve du concept. smart est l’occasion toute trouvée de tester les nouvelles technologies. Dans l’univers Daimler, smart est cette jeune marque pleine d’ambition qui met les nouveautés au banc d’essai et convie l’avenir dans nos vies un peu plus tôt que les autres marques.

L’ingénieur Ludwig Maul au volant d’une smart
Inspiré par la smart.

Quels sont les plus gros obstacles à l’innovation numérique ?
Ludwig Maul :
 Pour le moment, on ne voit que la pointe de l’iceberg. Mais une transition numérique de masse est à prévoir. L’industrie de l’automobile est consciente de se tenir à l’orée d’une ère nouvelle. Les tendances comme l’intelligence artificielle et la connectivité constante reflètent la véritable complexité des défis qui attendent le secteur automobile. Face à cela, il nous faut débrider notre imagination. Elle est indispensable pour regarder derrière la façade et identifier ce qui va venir.

Quel est le rôle des êtres humains dans le passage à l’ère numérique ?
Ludwig Maul :
 La créativité des employés est au cœur de notre transformation. Une transformation réussie touchera les gens au niveau des émotions. Il est crucial de placer l’humain au cœur de nos démarches car ils sont la clé des bonnes innovations. Des centaines de technologies et produits sortent tous les jours, mais seuls ceux qui touchent les êtres humains auront du succès.

L’ingénieur DigitalLife@Daimler Ludwig Maul assis sur un skateboard sur le seuil d’un bâtiment
Ludwig Maul à Austin devant la house of smart.

Pourquoi voyages-tu toujours avec de gros cartons de briques Lego et des figurines de super héros ?
Ludwig Maul : 
C’est une méthode dite de « construction créative ». Un jour, pendant un atelier intitulé smart 4.0, on a créé une ville en briques Lego qu’on a ensuite démontée avant de demander aux participants de trouver de nouvelles solutions pour de bâtir de zéro. Les super héros comme Batman et Superman nous renvoient à une autre question cruciale : comment résoudre un problème quand on a des super pouvoirs ? Dans la plupart des cas, c’est le déclic assuré pour des idées sensationnelles et l’élaboration de concepts que les participants n’auraient pas autrement.