Le réseau social privé et géolocalisé Nextdoor sert de carrefour virtuel entre voisins. Il améliore l’interaction et la cohésion sociale d’un quartier et transforme les zones résidentielles en lieux sûrs, agréables et conviviaux.

Permettre la rencontre et la conversation entre voisins, en facilitant le premier pas, c’est la mission sociale que s’est donnée le réseau en ligne Nextdoor. Tamar van de Paal, manager du secteur Pays-Bas, le premier pays à utiliser Nextdoor après les États-Unis, explique : « Beaucoup d’entre nous ont moins peur de faire le premier pas avec une appli. Une fois qu’on connaît ses voisins virtuellement, c’est beaucoup plus facile de les rencontrer dans la vraie vie. »

carte de présentation Nextdoor
Connais-tu tes voisins ?

Annonces de quartier en ligne

Les vraies communautés se font rares depuis que la vie des urbains s’est individualisée. Beaucoup de citadins ne connaissent pas leurs voisins, et ne sont pas près d’entamer la conversation. Les échanges sociaux se font en ligne ou entre cercle de personnes connues de longue date. Et si on re-définissait le terme de communauté, non pas par centres d’intérêts, comme sur Facebook, mais par lieux de vie ? C’est dans cet état d’esprit que le réseau en ligne géolocalisé Nextdoor a été fondé en 2010 à San Francisco. L’objectif : dynamiser les communautés urbaines, avec une plateforme facile d’accès et d’utilisation qui encourage les résidents à se rencontrer pour de vrai.

Nextdoor fonctionne un peu comme un panneau d’affichage. Les habitants du quartier disposent d’un endroit privé où annoncer moult activités quotidiennes et poser des questions – toutes impliquant une interaction réelle au final. Après avoir vérifié ton adresse, tu peux par exemple emprunter un outil de jardin, proposer des cours de yoga, organiser un BBQ général et mettre en place un comité de surveillance à cause de cambriolages répétés.

Nextdoor annuaire des voisins
Nextdoor t’aide à découvrir tes voisins.

Un contact quotidien pour des quartiers plus vivables

En incitant et facilitant le contact quotidien entre résidents, Nextdoor sert un but primordial d’après van de Paal : « Plus les gens interagissent, plus le quartier en profite. » Lui-même a appris à connaître un nouveau voisin grâce à Nextdoor et depuis ils s’arrêtent pour papoter quand ils se croisent dans la rue.

Des conversations amicales impromptues aux activités organisées, les résidents ont manifestement un avis différent sur ce qui revitalise un quartier. Mais en dépit des utilisations diverses « Nextdoor fonctionne bien dans tous les quartiers car c’est une appli très ouverte et accessible en ligne ou à partir de plateformes en ligne. » Les abonnés sont de tous âges, professions, niveaux de revenus et n’ont qu’une envie : rendre leur quartier plus sûr, convivial et durable, et parfois de stimuler l’économie locale.

Nextdoor sur un smartphone
L’interface du quartier : l’appli Nextdoor.

Un réseau en ligne pour tous les quartiers du monde

En quatre ans d’activité, Nextdoor s’est étendu à la moitié de tous les quartiers aux États-Unis. Du fait de son adoption massive, les autorités ont de plus en plus recours à Nextdoor en cas d’urgence. En février 2016, les Pays-Bas étaient le deuxième pays à rejoindre le mouvement et près de 20 % des quartiers néerlandais utilisent ce service. L’ouverture dans d’autres pays est en cours. Van de Paal ajoute : « Notre but ultime est de créer une communauté en ligne, une vraie communauté, pour chaque quartier du monde. »

Booster la cohésion sociale des quartiers résidentiels est l’un des enjeux principaux des urbanistes et des travailleurs sociaux du xxisiècle. Notre attrait croissant pour le contact virtuel et privé nous empêche parfois de sympathiser avec nos voisins. Seul l’avenir dira si une solution en ligne comme Nextdoor est capable de resserrer le tissu social et d’amener un changement positif dans nos villes.

Nextdoor iPhone newsfeed
Tu peux rencontrer tes voisins en ligne avant de leur serrer la main.