Ah, Rome, la ville éternelle, où s’entrelacent passé et futur comme presque nulle part ailleurs ! Nous effectuons une virée en smart fortwo cabrio BRABUS, à l’affût de ses ruelles antiques et monuments immémoriaux. Notre cicérone aujourd’hui : l’architecte Francesco Colarossi.

L’architecte Francesco Colarossi

À quoi ressemble la vie dans la capitale italienne ? Un passé aussi riche n’entrave-t-il pas le rythme saccadé de la modernité ? Quel esprit souffle dans les rues de Rome ? Pour répondre à ces questions, nous rencontrons Francesco Colarossi, qui connaît la ville sur le bout des doigts. Cet architecte quarantenaire a cofondé Coffice, une agence d’architecture urbaine durable. Au volant d’une smart fortwo cabrio BRABUS, nous effectuons une virée insolite sur les confins de l’avenir et de l’antiquité.

Ciao Francesco, merci de nous accorder du temps. Où commence-t-on au mieux une journée à Rome ?
Francesco Colarossi 
: Pour parvenir au cœur de Rome sans se perdre, je conseille toujours un passage sur l’une des sept célèbres collines, Celio. Cet ancien quartier est un point de départ idéal pour repérer les monuments emblématiques de la ville sous un angle inattendu. Il offre un même une vue extraordinaire du Colisée ! Mais avant de commencer, je propose de faire le plein en caféine avec un cappuccino au Caffè Propaganda, d’accord ? Ce bistro vend aussi de délicieux gâteaux faits maison.

 

Rayons de soleil au Caffè Propaganda
Macarons au Caffè Propaganda à Rome
Caffè Propaganda à Rome

Excellente idée, et après ?
Francesco Colarossi :
 Même si le trafic romain est très encombré, nous pouvons nous offrir une virée en smart à travers les rues mythiques de Rome pour voir les monuments antiques de plus près sans craindre l’étroitesse des voies. Donc la prochaine étape n’est autre que le quartier historique Testaccio, fort heureusement épargné par les vagues de touristes. C’est là que j’ai ouvert le cabinet d’architecture Coffice. Ce quartier incarne le métissage parfait de la ville moderne et de la tradition romaine. La qualité de l’air respiré par les 9 000 habitants est celle d’une petite ville ! Ces derniers se saluent et s’entraident. L’interaction humaine dans une ville comme Rome est absolument indispensable!

smart fortwo BRABUS noire à Rome

Francesco Colarossi au volant d’une smart fortwo BRABUS

Comment réussir la symbiose entre antiquité et modernité dans une ville telle que Rome ?
Francesco Colarossi :
 Le vent de l’histoire balaye toutes les rues de Rome, c’est bien pour ça qu’elle est exceptionnelle. La mission des architectes est justement de tirer le meilleur du passé tout en acceptant la nouveauté. Le musée MACRO en est le parfait témoignage. Ces anciens abattoirs convertis en musée montrent comme on peut remettre au goût du jour des fondations industrielles surannées à l’aide d’architecture contemporaine.

L’art me donne toujours faim, où pourrions-nous manger sur le pouce mais bien ?
Francesco Colarossi :
 Quand on a peu de temps à soi, rien de tel que la street food romaine. Le marché de Testaccio regorge de plats traditionnels déjà prêts et de créations ultra-modernes, le must des amateurs et amatrices de cuisine du terroir dans une ambiance décontractée. Il y a aussi la Food Box, que j’affectionne particulièrement et dont le célèbre guide Gambero Rosso a déjà parlé. Vous y trouverez des boulettes de riz, des artichauts rissolés et de la porchetta, ce fameux rôti de porc. Un délice.

La Food Box à Rome

Le marché est en pleine effervescence. Nous sommes assaillis par une palette de couleurs, de senteurs et de visages. Les gestes et sourires offerts ici reflètent bien l’esprit des autochtones. Et nous sentons notre humeur se réjouir dans cette atmosphère détendue et chaleureuse. Il y a moult et moult spécialités locales à tester. Le caractère exceptionnel de la ville éternelle ne tient pas qu’à ses édifices légendaire, la dolce vita y a aussi la part belle.

Dis, puisque nous sommes à quelques mètres de ton bureau, tu ne veux pas nous dire à quoi vous travaillez en ce moment ?
Francesco Colarossi : 
En ce moment, chez Coffice, nous bossons à une étude urbanistique et à l’intelligence de la ville du futur. Forcément que combiner innovation, durabilité et design enchanteur n’est pas un jeu d’enfant, mais telle est notre mission !

Architecture romaine

Comment vis-tu le fait d’être architecte dans une ville au passé si riche, regorgeant de bâtiments historiques connus.
Francesco Colarossi :
 L’histoire de Rome se lit à chaque coin de rue. Je respire cet air depuis que je suis né, c’est ma plus grande source d’inspiration. Les Romains ont toujours été d’excellents ingénieurs. Voilà pourquoi leurs ouvrages ont traversé les siècles. C’est impossible de ne pas admirer leurs compétences.

En tant qu’initié, de surcroit passionné, tu as bien un lieu favori à nous conseiller ?
Francesco Colarossi :
 Je me rends souvent au Giardino delli Aranci, le « jardin des oranges », depuis tout gamin. La vue sur la ville est imprenable depuis là-haut. J’y ai d’ailleurs décidé de devenir urbaniste. En voyant la ville d’en haut, je me suis promis de faire partie de ceux qui façonnent son avenir.

Le chaos et l’impossibilité de se garer ont eu raison du trafic par ici. Comment te déplaces-tu dans ta ville natale ?
Francesco Colarossi :
 Ce serait grandiose de pouvoir se déplacer à pied ou à vélo. Mais Rome est surdimensionnée. La seule solution sensée, c’est une petite voiture. Je recommande souvent de laisser les berlines à forte consommation aux portes de la ville et d’atteindre le centre avec une smart, je dirais même une smart electric drive dès que possible.

Tu peux nous en dire plus ?
Francesco Colarossi :
 Mon vœu est d’interdire l’accès du centre aux moteurs à combustion en ouvrant des parcs de stationnement en périphérie et de circuler en ville à l’électricité (en auto ou à vélo). C’est l’unique moyen d’endiguer le smog et le trafic dans le centre historique et de nous déplacer plus facilement.

L’architecte Francesco Colarossi dans un bar

Des huitres à Rome

Francesco – Un petit rafraîchissement ?
Francesco Colarossi :
 Je vous emmène au « Porto Fluviale », le port fluvial, un des lieux les plus branchés à l’heure actuelle. On y trouve de super entrées, à déguster entre amis après le travail, c’est le principe de l’aperitivo. Boire un verre de vin et tempérer sa faim avec quelques encas sans alourdir son estomac.

Trop classe cet apéro. Et si nous nous adonnions à une spécialité locale ?
Francesco Colarossi :
 Allons chez Angelina. Un bistro chic et déglingué au charme industriel. Le choix est grand. Surtout question plats de pâtes du terroir. Je recommande les pasta cacio e pepe (fromage et poivre), carbonara, amatriciana et les spaghetti alla gricia. Et par là-dessus un bon verre de Chianti et de l’endive fraîche, revenue à la poêle avec beaucoup d’ail évidemment !

L’intérieur du Bistro Angelina à Rome

Comment conclure cette belle journée ?
Francesco Colarossi :
 Tu n’en croiras pas tes oreilles, mais je vais te proposer d’aller au ciné. Au Pigneto, l’un des quartiers les plus jeunes doté d’un centre culturel… un vrai bijou. Il diffuse des documentaires et des films indépendants jamais diffusés dans les grandes salles et complexes cinématographiques.

Francesco Colarossi est un architecte romain. Au cœur de Rome, dans le quartier Testaccio, il gère le cabinet Coffice. Urbaniste passionné, Francesco rêve d’une ville verte et de l’avènement de l’e-mobilité. Il a remporté le prix World Infrastructure Energy Award avec son projet « Solar Wind » où des éoliennes sont intégrées aux portants d’un pont autoroutier. Pour sa ville natale, Coffice a mis en place des panneaux solaires stylés sur les bornes de recharge des voitures électriques.

smart fortwo BRABUS noire à Rome

Secrets d’initiés à Rome :

Caffè Propaganda
Via Claudia 15
00184 Rom
www.caffepropaganda.it

Macro Testaccio e La Pelanda
Centro di produzione culturale
Piazza Orazio Giustiniani 4
00153 Rom
www.museomacro.org

Food Box
Mercato di Testaccio
Via Beniamino Franklin 12/C
00153 Rom

Coffice Architettura
Via Luca della Robbia 35
00153 Rom
www.coffice.org

Giardino degli Aranci
Via di Santa Sabina
00153 Rom

Porto Fluviale
Via del Porto Fluviale 22
00154 Rom
www.portofluviale.com

Ristorante Angelina a Testaccio
Via Galvani 24a
00153 Rom
www.ristoranteangelina.com